La production des legumes et fruits au Maroc
L'art de produire les legumes et les fruits au Maroc

Plan du site

www.legume-fruit-maroc.com

L'auteur du site

Les nouveaux cours 2012
  Nouveaux cours du professeur SKIREDJ
  Nouveautés

Fenêtre sur les articles du professeur ELATTIR

  Cours et articles du professeur ELATTIR
Les legumes à organes souterrains
  1. La betterave potagère
  2. La carotte
  3. Le fenouil de florence
  4. Le poireau
  5. La patate douce
  6. La pomme de terre
  7. L'ail
  8. Le navet
  9. Le topinambour
  10. L'echalote
  11. L'oignon
Les legumes à receptacle floral et inflorescences
  1. L'artichaut
  2. Le fraisier
  3. Le brocoli
Legumes et fruits
  1. L'aubergine
  2. Le cornichon
  3. Le melon
  4. Le pasteque
  5. Le poivron
  6. La niora
  7. La tomate industrielle
  8. La tomate sous abri
  9. Le concombre
  10. Les courges
  11. Le gombo
Les foliacées
  1. L'asperge
  2. La ciboulette
  3. Le cardon
  4. Le cerfeuil
  5. Le coriandre
  6. La laitue
  7. Le célerie
  8. Le persil
  9. Les chicorées
  10. Les choux
Legumineuses et maïs doux
  1. La feve en vert
  2. Le petit pois
  3. Le maïs doux
  4. Le haricot vert
Les cultures aromatiques
  1. L'absinthe
  2. Le sésame
  3. L'estragon
  4. La verveine
  5. La menthe
  6. Les épinards
Les fiches techniques des fruits
  1. L'abricotier
  2. L'amandier
  3. L'anonier
  4. L'avocatier
  5. Le bananier
  6. Le neflier du japan
  7. Le cognassier
  8. Le figuier
  9. Le figuier de barbarie
  10. Le grenadier
  11. Le jujubier
  12. Le kaki
  13. Les agrumes
  14. Le pecher et la nectarine
  15. Le poirier
  16. Le prunier
  17. La vigne
Logiciel de calcul des fumures
Découvrez le logiciel

 
 
Cherchez à l'intérieur du site: Legume Fruit Maroc
   
 
 
 

 

Pépinière: production de plants de

Palmier ornemental & pelargonium

(Ahmed Skiredj)

Exercice pour étudiants:

Casablanca est la capitale économique du royaume. De ce fait, elle ne cesse de s'agrandir à une allure extrêmement rapide tant en urbanisme qu'en démographie. Ceci n'est pas sans poser de délicats problèmes de genres divers, en particulier d'espace vert. En effet, le besoin accru en logements est à l'origine des disparités entre aires occupées par les constructions et aires occupées par les plantes ornementales.

Vous voulez installer une pépinière de production de plants ornementaux dans la région de Casablanca. Etudiez la faisabilité et la rentabilité de la création d'une unité de production de plants de pélargonium et de palmier ornemental, sachant que:

•  Superficie du projet : 3 ha.

•  Région du projet : Tit Mellil (Casablanca).

•  Equipement disponible : parcelle de topographie plane, sol homogène, à texture moyenne, munie d'un puits (eau à une profondeur de 35 mètres), à salinité moyenne (EC : 2,1 mmohs/cm), une moto pompe, un bâtiment, un abri pour le moteur et un bureau.

•  Location du terrain à long terme (12 ans) ; le coût du loyer est de 5000 DH/ha, soit 15000 DH/3 ha/an.

Afin de pousser les étudiants à réfléchir, le présent rapport vous est soumis dans le but de le critiquer et de le corriger:

Production du pélargonium (1 ère année).

•  Importation d'un certain nombre de plantes mères à raison de 10 DH/pied, soit 10000 dh (somme forfaitaire).

•  Installation d'un tunnel de 500 m² (delta 9 : 56 m x 9 m) : le coût d'achat de l'armature est de 5000 DH ; l e coût d'achat du plastique est de 250 Kg x 15 DH, soit 3750DH ; le coût d'achat du fil de fer est de 100 DH ; le coût d'installation est de 1000DH . Total = 9000 DH.

•  La superficie du tunnel étant de 500 m2, on peut produire 10.000 boutures/mois x 12 mois sur 12, soit 120.000 boutures/an.

•  Chaque plante mère donne 10 boutures/ mois x 12 mois = 120 boutures.

•  Le coût du substrat est de 120.000 pots de 2 litres/pot, soit 240 m3 (payés à 50 DH/m3), coûtant 12000 DH .

•  Le coût des sachets est de 20.000 DH.

•  C'est ainsi que les charges totales de la 1 ère année s'élèvent à 10000 + 9000 + 12000 20000 = 60000 DH ; le loyer est de 3 ha x 5000= 15000 DH/an, ce qui élève les charges totales à 75000 DH.

•  Quant aux recettes, elles s'élèvent à 120000 plants produits par an, vendus à 2 DH/plant, soit 240000 DH/an.

•  La marge bénéficiaire est donc de 240000-75000= 165000dh/an

•  Le taux de rentabilité est de : 16500/75000= 22%.

•  Le projet est donc rentable.

De la 2 ème à la 10 ème année : Les charges seraient de 75000 DH/an

•  Charges totales + imprévus (25000 DH) : 100.000 DH/an.

•  Recettes (240000 moins des pertes probables de 40000), soit : 200.000 DH.

•  Marge bénéficiaire : 100 000 DH/an .

•  Taux de rentabilité : 100.000/100.000 = 100 % .

Production du Palmier

•  L'objectif du projet est de produire 1000 Palmiers en 6 ans, sur une superficie de 3 ha.

•  Coût des tunnels (2 x 5000= 10000 DH) + placement (2 x 10000 =20000 DH) + plastique (10000 DH), soit 40000 DH.

•  Substrat : 10000 DH .

•  Sachets plastiques : 100.000 DH .

•  Main d'œuvre diverses (gardiennage + ouvriers, somme forfaitaire): 60.000 DH .

•  Location du terrain : 15000 DH /an .

Total des charges   de la 1 ère année : 225.000 DH.

Bilan  : le bénéfice du pélargonium= 165.000 DH ; l'exploitant doit avoir un minimum de 60.000 DH pour tourner l'affaire, soit un total de 225.000 DH qui couvrent les charges du palmier.

A partir de la 2 ème année  : les charges seront de 225.000 moins le coût des tunnels= 185.000 DH. Cette somme sera couverte à 80 % par le gain du pélargonium (qui est de 165.000 DH). Déjà dès la 2 ème année, il y aura donc un bénéfice.

•  Coût moyen d'un palmier est : 185000+225000/1000 = 410 dh/pied.

•  Charges moyennes : 410 x 1000 = 410.000 DH/6 ans/3 ha= 23.000 DH/ha/an .

•  Un palmier peut être vendu à 500 dh.

•  Marge bénéficiaire : 500-410= 90 DH/pièce.

•  Recettes : 90 x 1000 pieds= 90.000 DH/6 ans= 15.000 DH/an/3ha= 5.000 DH/ha/an.

•  Taux de rentabilité: 5.000 (bénéfice)/23.000 (charges)= 22 %.

Conclusion  : Le projet est donc rentable à court et à long terme et faisable.

Question : Qu'en pensez- vous ?Critiquez ce projet

Eléments de réponse:

•  Le projet comprend 2 parties :

•  Production du pélargonium sur un tunnel delta 9 (500 m2). Le pélargonium est une espèce rentable et très demandée à l'intérieur et à extérieur du Maroc ; elle est introduite dans le projet pour permettre d'alimenter la trésorerie de l'exploitation et de supporter les frais de production du palmier qui ne sera commercialisé qu'après une dizaine d'années.

•  Production du palmier sur 2,5 ha, sous 2 tunnels delta 9 de 1000 m2 et une ombrière de 50 m2 pendant les 2 premières années, puis en plein champ de la 3 ème à la dixième année.

A- 1 ère partie : production du pélargonium (1 ère année).

•  Importation de 600 pieds mères à raison de 20 DH/pied, soit 600 x 20=12000 DH + frais de transport 2000dh, soit 14000dh .

•  Installation d'un tunnel de 500 m² (delta 9 : 56 m x 9 m) : le coût d'achat de l'armature est de 8000 DH ; l e coût d'achat du plastique est de 150 Kg x 20 DH, soit 3000DH ; le coût d'achat du fil de fer est de 500 DH ; le coût d'installation (12 ouvriers par jour x 50DH/JT), soit 600DH . Total = 12100 DH.

•  La superficie du tunnel exploitable, après soustraction des allées est de 336m². En plaçant 36 pots par m², on peut produire 12000 plants en 3 mois, ce qui équivaut, en moyenne, à 4000 boutures par mois, soit 4000 plants/mois x 8 mois de production, soit 32000 plants/an.

•  La mise en place du parc des plantes mères est faite en juin - juillet (c'est une période de faible demande, à éviter en production).

•  Les plantes mères subissent un pincement et un étêtage pour faciliter leur ramification et enracinement.

•  Le premier rempotage s'effectue après 3 mois (soit en Septembre- Octobre). La période de prélèvement des boutures à partir des plantes mères s'étend d'Octobre à Mai (8 mois). La production et la vente ont lieu de Janvier à Août.

•  Chaque plante mère donne 6 à 7 boutures, ce qui donne durant les 8 mois 50 à 60 boutures/plante mère/mois.

•  Les boutures sont de 6 à 7 cm de long, de 10g de poids frais et 3 feuilles (1 feuille adulte, 1 feuille en croissance, 1 feuille jeune).

•  Les premières boutures sont placées dans un substrat de 2/3 Tourbe + 1/3 Sable.

•  Le coût du substrat est de 32000 pots de 4 litres/pot, soit 130 m3 (payés à 100 DH/m3), coûtant 13000 DH .

•  Le coût des sachets est de 32000 pots x 15g/sachet soit 480 kg de plastique x 20 DH/Kg = 9600 DH.

•  Engrais (Solution nutritive, traitements …) : somme forfaitaire 1500 DH.

•  Main d'œuvre pour remplir les 32000 pots à raison de 600 sachets /ouvrier/ jour, soit 54 JT x 50dh = 2700 DH.

•  Coût d'entretien, soit un ouvrier permanent qui assure le gardiennage en même temps : 1500 DH/mois x 12 mois, soit 18000DH/an .

•  Matériel divers (thermomètre, pulvérisateur, construction des allées dans le tunnel, carburant, réseau d'irrigation …) : somme forfaitaire 10000DH.

•  C'est ainsi que les charges totales de la 1 ère année s'élèvent à 14000 + 12100 + 13000 + 9600 + 1500 + 2700 + 18000 + 10000 = 80900 DH ; le loyer de 0,5 ha est de 2500 DH/an, ce qui élève les charges totales à 83400 DH.

•  Quant aux recettes, elles s'élèvent à 32000 plants produits par an, vendus à 5 DH/plant, soit 160000 DH/an.

•  La marge bénéficiaire est donc de 160000-83400= 76600dh

•  Le taux de rentabilité est de : 76600/160000= 48%.

•  Le projet est donc très rentable.

En 2 ème année ou 3ème  : Les charges seraient de 83400 DH – 14000 (des plantes mères) – 12100 DH (des tunnels) – 10000 DH (du matériel), soit 59900 DH, à arrondir à 60000 DH + des imprévus de 10000, soit un total de 70000 DH.

•  Charges totales : 70000 DH.

•  Recettes : 160000 DH.

•  Marge bénéficiaire : 160000 – 70000 = 90000 DH/an .

•  Taux de rentabilité : 90000/160000 = 56,25 % .

En 4 ème année  : Les charges seraient de 14000 (plantes mères renouvelées) + 3000 DH (plastique) + 600 DH (placement du plastique) + 500 DH (fil de fer renouvelé) + 13000 DH (substrat) + 9600 DH (sachets) + 1500 DH (engrais) + 2700 DH (rempotage) + 18000 DH (gardiennage) + 10000 DH (Matériel) = 72900 DH.

•  Charges totales : 72900 DH.

•  La marge bénéficiaire est de 160000 – 72900 = 87100 DH.

•  Le taux de rentabilité est de 54,4%.

En 5 ème année ou 6ème  : Les charges seraient de 72900 DH - 14000 (plantes mères renouvelées) - 3000 DH (plastique) - 600 DH (placement du plastique) - 500 DH (fil de fer renouvelé) = 54800 DH.

•  Charges totales : 54800 DH.

•  La marge bénéficiaire est de 160000 – 54800 = 105200 DH.

•  Le taux de rentabilité est de 65,7%.

La 7 ème année ressemble à la 4 ème année, avec du renouvellement du matériel ; Les 8 ème et 9 ème années ressemblent à la 5 ème et à la 6 ème année, et ainsi de suite.

B- 2 ème partie : production du Palmier

•  L'objectif du projet est de produire 5000 Palmiers en 10 ans, sur une superficie de 2,5 Ha avec un écartement de 2 m sur 3 m.

•  Les espèces choisies sont Phoenix, Wachingtonia et Cocos.

•  Les semences sont ramassées des boulevards de Casablanca (Ghandi et autres) coût de ramassage et de transport 1000 DH .

•  Au début, on a besoin d'une superficie de 10 m² dans un tunnel plastique pour le semis à raison de 500 graines par m² mais le rempotage doit se faire tous les 3 mois pendant 24 mois, soit 8 rempotages.

•  Au 8ème rempotage, on arrivera à 4 plants/m², d'où le besoin de 2 autres tunnels pour abriter les 5000 plants.

•  Coût des tunnels (3 x 8000= 24000 DH) + placement (3 x 600 =18000 DH) + plastique (450 kg x 20 = 9000 DH) + fil de fer 1500 DH), soit 52500 DH.

•  Substrat : 5000 pots x 15 litres (somme des volumes des substrats selon les tailles des pots), soit 75000 litres, soit 75 m3 (au prix de 100 DH/m3), soit 7500 DH.

•  Sachets plastiques : 5000 pots x 0,5 kg (somme des poids des sachets selon leurs tailles), soit 2500 kg (au prix de 20 DH/kg), soit 50000 DH .

•  Frais du rempotage : 5000 pots x 8 rempotages, soit 40000 sachets à remplir. Sachant qu'un ouvrier peut remplir 600 sachets/jour, il faut alors 70 JT (au prix de 50 dh/ JT), soit 3500DH.

•  Après la 2 ème année les petits plants sont mis dans une ombrière de 2500 m² pour l'acclimatation. Le coût de l'ombrière est de 50000dh (15dh/m²).

•  Coût d'entretien : un ouvrier permanent avec un salaire de 1500 dh/mois, soit 18000dh/an, soit 54000 DH/3 ans (sous tunnels et ombrière) .

•  Engrais 1000dh

•  Pesticides 1000dh

•  Divers (carburant, système d'aspersion pour l'irrigation…) : 10000DH.

•  Location du terrain : 2, 5 Ha, à raison de 5.000 DH/an, soit 12.500 DH /an, soit 37500 DH/3 ans .

Total des charges  des 3 premières années (sous tunnels et ombrière):

Semences ( 1000 DH) + 3 tunnels ( 52500 DH ) + Substrat (7500 DH) + Sachets plastique ( 50000 DH ) + rempotage ( 3500DH ) + ombrière ( 50000DH) + Gardien ( 54000 DH ) + engrais + pesticides + divers ( 12000 DH ) + location du terrain ( 37500 DH ),

Soit un total de 268000 DH.

A partir de la 4 ème année  :

•  Confection des trous 5 dh/trou x 5000 trous = 25000 dh.

•  Fumier 2 dh/Trou x 5000 trous = 10000 dh.

•  Main d'œuvre : 18000 dh/an x 6 ans = 108000 dh.

•  Location terrain 12500 dh/an x 6 ans = 75000 dh.

•  Entretien (irrigation, canalisation, carburant, réparations…) : 20000 dh.

•  Total des 6 dernières années : 25000+10000+108000+75000+20000 = 238000dh.

•  Total des charges des 10 années : 268000 DH + 238000 = 506000 DH .

•  Charges annuelles : 506.000/10 ans = 50.600 DH/an/2,5 ha = 20.240 DH/an/ha .

•  Coût moyen d'un palmier est : 506000/5000 = 101,2dh/pied.

•  Un palmier peut être vendu à 400 dh ; si l'on suppose que sur les 5000 pieds seuls 3000 pieds sont vendus, les recettes s'élèvent alors à 3000 x 400 = 1. 200.000dh.

•  Soit une recette moyenne de 1. 200.000 dh/10 ans = 120.000 DH/an/2,5 ha = 48.000 DH/ha/an.

•  Marge bénéficiaire : 48000 – 20240 = 27.760 DH/an/ha .

•  Taux de rentabilité: 27760/20240 = 137 %.

Conclusion :

Pendant les 3 premières années, le pélargonium permettra une marge cumulée de : 76600dh + 90000 DH + 90000 DH = 256.600 DH/3 ans ; cette somme couvrira à 96 % (donc presque la totalité) les charges des 3 premières années du palmier, soit 268000 DH.

Les 6 années qui suivent, les marges cumulées du pélargonium s'élèvent à 2 x ( 87100 DH + 105200 DH + 105200 DH) = 2 x 207.500 DH = 415.000 DH. Les charges cumulées des 6 dernières années du palmier s'élèvent à 238000dh  ; le taux de couverture des charges est donc de 415000/238000= 174 %. On n'aura pas recours à un crédit auprès d'une banque.

Fiches en arabe
Fiches en arabe2
Tomate industrielle
Exercices solutionnés
1. Axes de recherche sur la tomate industrielle 1. Formation des producteurs de haricot vert (Skhirat)
2. Endurcissement des plantules de tomate industrielle au Loukkos 2. Formation-assistance-pomme de terre (Benslimane)
3. Rentabilite de la tomate industrielle 3. pépinière (palmier et pélargonium)-Casa
4. Revue bibliog. Tomate industrielle ferti-irrigation 4. Rapport d'audit sur une bananeraie
Cours du professeur Ahmed SKIREDJ...
Articles divers
5. Rentabilité de la tomate-haricot vert (Gharb)
Cours construction des serres canariennes 1. Cultures de diversification cas du haricot vert 6. Rentabilité du poivron sous serre (Menassra)
Cours 3eme agro 2. Melon au Haouz synthese 7. Création d'une unité bananière (Menassra)
Cours 4eme agro 3.Cultures aromatiques legumieres 8. Développement de la tomate industrielle (Gharb)
© www.legume-fruit-maroc.com, 2007-2012.