La production des legumes et fruits au Maroc
L'art de produire les legumes et les fruits au Maroc

Plan du site

www.legume-fruit-maroc.com

L'auteur du site

Les nouveaux cours 2012
  Nouveaux cours du professeur SKIREDJ
  Nouveautés

Fenêtre sur les articles du professeur ELATTIR

  Cours et articles du professeur ELATTIR
Les legumes à organes souterrains
  1. La betterave potagère
  2. La carotte
  3. Le fenouil de florence
  4. Le poireau
  5. La patate douce
  6. La pomme de terre
  7. L'ail
  8. Le navet
  9. Le topinambour
  10. L'echalote
  11. L'oignon
Les legumes à receptacle floral et inflorescences
  1. L'artichaut
  2. Le fraisier
  3. Le brocoli
Legumes et fruits
  1. L'aubergine
  2. Le cornichon
  3. Le melon
  4. Le pasteque
  5. Le poivron
  6. La niora
  7. La tomate industrielle
  8. La tomate sous abri
  9. Le concombre
  10. Les courges
  11. Le gombo
Les foliacées
  1. L'asperge
  2. La ciboulette
  3. Le cardon
  4. Le cerfeuil
  5. Le coriandre
  6. La laitue
  7. Le célerie
  8. Le persil
  9. Les chicorées
  10. Les choux
Legumineuses et maïs doux
  1. La feve en vert
  2. Le petit pois
  3. Le maïs doux
  4. Le haricot vert
Les cultures aromatiques
  1. L'absinthe
  2. Le sésame
  3. L'estragon
  4. La verveine
  5. La menthe
  6. Les épinards
Les fiches techniques des fruits
  1. L'abricotier
  2. L'amandier
  3. L'anonier
  4. L'avocatier
  5. Le bananier
  6. Le neflier du japan
  7. Le cognassier
  8. Le figuier
  9. Le figuier de barbarie
  10. Le grenadier
  11. Le jujubier
  12. Le kaki
  13. Les agrumes
  14. Le pecher et la nectarine
  15. Le poirier
  16. Le prunier
  17. La vigne
Logiciel de calcul des fumures
Découvrez le logiciel

 
 
Cherchez ŕ l'intérieur du site: Legume Fruit Maroc
   
 
 
 

La culture d'artichaut

 

 

Plante et importance de la culture au Maroc :

L'artichaut ( Cynara scolymus L ) est une plante pérenne originaire de la Méditerranée. Elle appartient à la famille botanique des Composées. La partie consommée est le réceptacle floral et une partie du pédoncule floral. Le légume est nutritif, il est riche en vitamines, Ca, potassium, Phosphore, fer et sodium. Au Maroc, les principales régions de production sont le Gharb, la Basse Moulouya , Saïs et le Haouz.

Préférences pédo-climatiques :

La plante est de saison froide, très exigeante en humidité du sol, plus que le cardon. L'optimum pour la croissance est de 18- 20°C . Les températures trop élevées ou trop basses sont néfastes à la formation des capitules et à la croissance normale de la plante. Les exigences en sol sont faibles mais la culture préfère un sol profond, de texture moyenne. Les terrains silico-argileux, non calcaires, non salins, pas trop humides et bien drainant, conviennent aussi à la culture. Le pH optimal du sol est de 6-6,8.

Variétés, travail de sol et semis :

Les principales variétés utilisées au Maroc le Blanc Hyérosis, le violet d'Alger, le Salanquet et l'impérial Star (qui se multiplie par graines). La propagation est généralement asexuée (sauf pour l'impérial Star qui se multiplie par graines; le nombre de graines par gramme de semence est de 20-25). Cette multiplication présente comme inconvénient majeur l'hétérogénéité du peuplement végétal en ce qui concerne la vigueur des plantes et la précocité de leur production. La propagation se fait par des oeilletons (portion de tige, de 30- 40 cm de long, de forte vigueur, avec talon et prélevé en Février-Mars) ou par des Ovolos (pousses axillaires ayant subi une dessiccation sur pied; elle est utilisée à l'état sec) ou par des éclats de souches (fragments de tige vigoureuse). La multiplication se fait également in-vitro (sélection et assainissement des plants). La date de plantation peut être effectuée en Juillet-Août pour une production en Automne ou en Septembre-Octobre pour une production au printemps. Les productions des années suivantes (pour une culture sur plusieurs années) sont , en général, décalées dans le temps puisqu'on a un peuplement hétérogène et la sélection des rejets successeurs se fait toujours avec un retard d'une année à l'autre. La culture peut être conduite comme une culture annuelle; la plantation doit alors être renouvelée chaque année. Le mode de conduite dépend surtout de la disponibilité des plants de bonne qualité. L'arrangement des plantes sur le terrain est de 1- 1,2 m entre lignes x 1 m entre plants dans le rang. La densité de peuplement est donc de 8.000 à 10.000 pieds/ha.

Irrigation :

Les besoins en eau sont élevés (1.500-2.000 mm/cycle). Il faut maintenir une humidité constante dans le sol avec des irrigations régulières (une vingtaine d'arrosages/cycle). Deux à trois binages-sarclages sont nécessaires par année.

Fertilisation :

La fumure de fond est constituée de 20-40 T/ha de fumier + 50 kg N + 150 kg P2O5 + 150 kg K2O/ha. Celle de couverture comprend 50 kg N + 10 kg P2O5 + 30 kg K2O/ha par apport. x 4 apports. Les stades d'application des engrais sont le stade 2ème-3ème feuille, début formation des capitules, 1ère récolte et mi-récolte. La culture est également exigeante en Soufre et en Magnésium. Un apport de 50- 100 kg de S et de 20- 40 kg Mg/ha s'avèrent souvent nécessaires.

Principaux ennemis de la culture et méthodes de lutte :

Les principaux ennemis de la culture sont les mauvaises herbes (on peut appliquer un herbicide de prélevée), les insectes (noctuelle, tordeuse et pucerons), les nématodes, maladies (mildiou, oïdium, Antracnose, graisse bactérienne...) et les virus (virus latent de l'artichaut, Virus X de la pomme de terre, nanisme, mosaïque et ballet de sorcière). Il faut respecter la rotation culturale (pas de cardon ni d'artichaut après une composacée).

Récolte et manipulation du produit :

La récolte commence au stade plein développement des capitules qui doivent être munis d'une partie du pédoncule. Le rendement moyen national est de 10-15 T/ha.

Conditions d'une bonne conservation :

Pour une conservation d'une semaine, les meilleures conditions de stockage sont : 1- 2 °C et 90-95 % HR. Le légume doit être vendu le plus rapidement possible, sans conservation si possible. S'il est nécessaire de stocker la production, le local de conservation doit être bien aéré et éclairé afin de sauvegarder la chlorophylle des capitules.

Institut Agronomique et vétérinaire Hassan II

Département d'horticulture

Pr Ahmed Skiredj, Hassan Elattir et Abdellatif ElFadl  

Fiches en arabe
Fiches en arabe2
Tomate industrielle
Exercices solutionnés
1. Axes de recherche sur la tomate industrielle 1. Formation des producteurs de haricot vert (Skhirat)
2. Endurcissement des plantules de tomate industrielle au Loukkos 2. Formation-assistance-pomme de terre (Benslimane)
3. Rentabilite de la tomate industrielle 3. pépinière (palmier et pélargonium)-Casa
4. Revue bibliog. Tomate industrielle ferti-irrigation 4. Rapport d'audit sur une bananeraie
Cours du professeur Ahmed SKIREDJ...
Articles divers
5. Rentabilité de la tomate-haricot vert (Gharb)
Cours construction des serres canariennes 1. Cultures de diversification cas du haricot vert 6. Rentabilité du poivron sous serre (Menassra)
Cours 3eme agro 2. Melon au Haouz synthese 7. Création d'une unité bananière (Menassra)
Cours 4eme agro 3.Cultures aromatiques legumieres 8. Développement de la tomate industrielle (Gharb)
© www.legume-fruit-maroc.com, 2007-2012.